Logo MZM MUSÉE DE MORAVIE

LE VIEUX CHATEAU DE JEVIŠOVICE

La ville de Jevišovice se trouve dans une zone de loisirs tranquille à la limite sud du Plateau tchécomorave, 16 km au nord-ouest de Znojmo.
La première mention de la ville date de 1289 où le nom de son propriétaire Boèek de Kunštát est cité. Cette famille posséda la ville pendant plus de trois siècles. La dominante de la commune est constituée par l'ancien siège seigneurial appelé le Vieux Château, situé sur un long promontoire rocheux au dessus de la rive droite de la Jevišovka. Cette demeure n'entre cependant pas dans l'histoire que vers le milieu du 15e siècle où elle remplaça le château fort primitif construit probablement dans les années 80 du 13e siècle par ledit Boèek sur le côté opposé de la rivière. Au début du 15e siècle, Jevišovice appartenait au chevalier pillard et forte tête Hynek de Kunštát appelé "Diable Sec", adversaire acharné de l'empereur Sigismond et du duc Albrecht d'Autriche contre lequel il défendit avec succès la ville royale de Znojmo en 1404.
Au début des années 20 du 15e siècle, Jevišovice devint un des bastions du hussitisme en Moravie du Sud-Ouest. En octobre 1421, la ville s'opposa aux trouppes d'Albrecht d'Autriche et capitula seulement après avoir manqué du secour promis. Le château fort, propriété d'un des partisans éminents du hussitisme en Moravie Sezem de Kunštát, fut ensuite pris et démoli. Un monument moderne en forme de coupe érigé sur la colline de Žalov rappelle les événements de cette période-là.
Au dessus des falaises portant les ruines du noyau du château fort primitif, Jaroslav Palliardi et František Vildomec découvrirent, bien avant la première guerre mondiale, un site des hauteurs dont la stratigraphie contribua à la classification chronologique des cultures agricoles de l'Enéolithique morave (de là le nom de la "culture de Jevišovice"). Même si rien que les restes presqu'imperceptibles des murs de l'ancien château fort se conservèrent, l'enceinte étendue témoigne de la puissance passée de la forteresse.

Adresse:
Jevišovice
Téléphone: +420 515 231 141

Heures d'ouverture:
mai et septembre: samedi et dimanche 10.00-12.00 et 14.00-16.00 h,
juin-août: mardi-vendredi 9.00-14.00 h, samedi et dimanche 10.00-12.00 et 14.00-16.00 h

Carte de Jevišovice

STÄNDIGE AUSSTELLUNGEN

  1. Les meubles populaires - une réserve accessible au public
    La collection des meubles populaires conservée dans l'Institut Ethnographique du Musée de Moravie et installée dans le Vieux Château appartient, grâce à son étendue et ses qualités, parmi les collections les plus importantes du pays. Elle se constituait dès la fin du 19e siècle. Elle documente l'ameublement des demeures de campagne au 19e et 20e siècles, renseigne sur les décors des meubles, les capacités artistiques des menuisiers de la Moravie, de la Bohême et des pays voisins. Les bahuts et banquettes peints confectionnés à Mohelno près de Nám욝 nad Oslavou étaient répandus dans les villages et bourgades de presque toute la moitié méridionale de la Moravie. Le florissement de plusieurs menuiseries de cette région date des années 1830-1870. Les bahuts bleus caractéristiques portant un décors fleuri de couleurs éclatantes faisaient partie du trousseau des mariées de village. D'autres meubles au décors variés typiques des régions respectives documentent la production de beaucoup d'ateliers de la Moravie centrale et du Sud-Est. Dans la région limitrophe entre la Moravie et la Slovaquie, les menuisiers locaux et les autodidactes confectionnaient, jusqu'au début du 20e siècle, les "súsky", bahuts d'une construction très ancienne ornés de motifs gravés. Les meubles de la Moravie occidentale et de la Bohême sont installés dans la partie suivante de la réserve d'étude. Parmi les ensembles remarquables appartiennent les meubles impressionnants du Plateau tchécomorave, du piémont des Monts des Géants et des Montagnes Orlické (bahuts et armoires peints, armoires allimentaires dites "chlebníky"). Les armoires vestimentaires de la région de Znojmo datant du tournant du 18e et 19e siècles font merveille. La chaise sculptée et peinte portant la représentation des invités au mariage et provenant de la région de Cheb attire une grande attention. Les meubles ornés d'une marqueterie simple furent utilisés, dans le milieu populaire, par les paysans plus riches ainsi que dans le milieu municipal. Les rayons de la région de Buèovice ornés par les motifs composés de la paille taillée et collée sont remarquables. La variabilité des dossiers taillées des chaises populaires est surprennante. Les bahuts, armoires et lits taillés et peints, la table peinte et le porte-cuillers taillé provenant respectivement de Linz, Salzburg et de la Frise lointaine familiarisent le visiteur avec les meubles des pays autrichiens et allemands.

  2. La cuisine du château
    La partie sud-est du château abrite une cuisine dantant de la  phase Renaissance du développement architectural du château. Elle est équipée d'ustensiles de cuisine, de grils et de broches.

  3. L'art des peintures rupestres (exposition semi-permanente)
    L'exposition puise des riches collections de l'Institut Anthropos du Musée de Moravie accumulées au cours des dernières quatre décenies du 20e siècle comme résultat des expéditions de Prof. Dr. Jan Jelínek, DrSc. Elle consiste de trois parties:
    • peintures pariétales des chasseurs du Paléolithique supérieur en style franco-cantabrique (les grottes Lascaux, Altamira et autres)
    • peintures et gravures rupestres du Sahara central (les matériaux ont été obtenus au cours de 10 expéditions dans le Fezzan libyen et du voyage d'étude dans le massif saharien de Tassili en Algérie méridionale)
    • peintures rupestres de l'Australie septentrionale documentées lors de l'expédition du Musée de Moravie en 1969. (La rencontre avec un groupe d'Aborigènes vivant sans contact avec les Européens était d'une importance extraordinaire. Ces Aborigènes créaient toujours des peintures rupestres de sorte que nous connaissons non seulement la technique de la peinture mais aussi la mythologie qui y est liée.)
    L'exposition " L'art des peintures rupestres " présente les repliques de 30 peintures et gravures rupestres est elle peut être visitée dnas les salles souterraines du Vieux Château de Jevišovice.



Dernière actualisation:

Valid HTML 4.01 Transitional