ANTHROPOLOGIE
International Journal of Human Diversity and Evolution
 
Coverage: 1923-1941 (Vols. I-XIX) & 1962-2019 (Vols. 1-57)
ISSN 0323-1119 (Print)
ISSN 2570-9127 (Online)
News:
Special Issue dedicated to the memory of Doc. Slavomil Vencl is in preparation.
World Archaeological Congres 9
 

 
 
 
 
 
 
 
SCImago Journal & Country Rank
 
 
Full text of article
'Tuffreau A, 1981: L'Acheuléen dans la France septentrionale. Anthropologie (Brno) 19, 2: 171-183'.
 
Abstract
Acheulean in North France. After a review of the conceptions in the classical country of Somme, the features of the chronostratigraphy and of the paleoecology are described. Recent excavations in Northern France (Artois, Somme Valley) and studies concerning old collections permit to revise the conceptions about the Acheulean. The term "Acheulean" sensu stricto must be used to describe the industries of the Middle terrace of the Somme Valley and the similar. Some assemblages contain the first known Levallois flakes. The flake- tools begin to be varied. The handaxes are always numerous. This Acheulean belongs to the end of the Lower Palaeolithic. It is preceded by older Acheulean industries (High terrace of the Somme Valley) which are not very well known. The classical assemblage of Abbeville can not be described on a typological point of view. The "Abbevillian" belongs perhaps to an early phasis of the Acheulean. After the Acheulean of the Middle terrace of the Somme Valley there appear different industries, all of Levalloisian facies. They belong to the Middle Palaeolithic which comes long before the Eemian in Northern France. This ancient phasis of the \middle Palaeolithic includes the following groups. Epi-Acheulean: indus¬tries with few handaxes of Acheulean type and varied flake-tools with typological variations. Upper Acheu¬lean: industries with numerous handaxes, only known by old collections. Certain Mousterian industries (Bia-che. Champvoisy) are contemporaneous with this late phasis of Acheulean before the Upper Pleistocene.
 
Resume
Los fondements chronostratigraphiques et le cadre palécologique sont présentés aprés un exa-men des conceptions concernant la région classique de la Somme. Des fouilles récentes menées dans la France septentrionale (Artois. vallée de la Somme) el une étude des collections anciennes permettent de réviser les conceptions concernant l'Acheuléen. Le terme ..Acheuléen'' sensu tricto doit être réservé pour décrire les industries de la moyenne ecrrasse de la vallée de la Somme et des formations d'âge comparable. Certaines séries comprennent les premiers éclats levallois connus. L'outillage sur éclat commence à être varié mais les bifaces sont encore nombreux. Cet Acheuléen marque, dans le région, la fin du Paléolithique inférieur. Il esl précédé par des industries acheuléennes plus anciennes (haute terrasse de la vallée de la Somme) qui sont mal connues. Il est impos¬sible de définir typologiquement le classique ”Abbevillien'' qui appartient peut-être à une phase ancienne de l´Acheuléen. A l´Acheuléen de la moyenne terrasse de la Somme succèdent différentes industries, toutes de faciès levalloisien. Elles appartiennent au slade du Paléolithique moeyen qui, dans la France septentrionale, apparait bien avant I'Eémien (dernier inlerglaciaire). Cette phase ancienne du Paléolithique moyen comprend les groupes suivants. Epi-Acheuléen: industries à rares bifaces, à l'outillage sur éclat diversifié, avec des variations dans la répartition typologique, Acheuléen supérieur: il diffère des précèdentes par un fort pourcentage en bifaces mais n'est connu que par des collections anciennes. Des industries moustériennes (Bia-che-Saint-Vaast, Champvoisy . . .) sont contemporaines de cette phase tardive de I'Acheuléen qui se situe à la [in du Pléistocène moyen.
 
 
 
 

 Full text (PDF)

 Export citation

 Related articles