ANTHROPOLOGIE
International Journal of Human Diversity and Evolution
 
Coverage: 1923-1941 (Vols. I-XIX) & 1962-2018 (Vols. 1-56)
ISSN 0323-1119 (Print)
ISSN 2570-9127 (Online)
News:
Vol. 57, issue 2/2019 is in preparation.

World Archaeological Congres 9
 

 
 
 
 
 
 
 
SCImago Journal & Country Rank
 
 
Full text of article
'Moncel M-H, Cârciumaru M, Anghelinu M, 2002: Le paléolithique moyen des carpates méridionales (Roumanie et la grotte Cioarei-Borosten): Des témoignages d'une fréquentation de la moyenne montagne a la faveur d'améliorations climatiques par des groupes de Néandertaliens?. Anthropologie (Brno) 40, 1: 11-32'.
 
Abstract
The Middle Palaeolithic in the Carpathian Mountains and the artefacts from Cioarei cave in Borosteni (Romania). The question of the Carpathian settlement: short stays during temperate periods? Middle Palaeolithic levels from Cioarei cave are dated to the interglacial and the last glacial. They are the oldest elements of human occupation in Romania. The other cave sequences are dated by paleoenvironmental data and are more recent. The archaeological units yielded a lot of bear bones and, less numerous, flakes in local raw materials (quartzite, metamorphic stones and quartz). The flaking method is similar on each kind of stones. Men looked for flakes with a back and with a long edge. The flake tools are rare. Some cores are also present but did not yield flakes (other kind of stones). Men took with them their equipment after a selection outside the site, to do without doubt some specialized activities in the cave, in relation to the mountain context. Fragments of stalagmites were used to put ochre and they proved original settlements of these subcarpathian Mousterians. Comparison with other lithic assemblages of this area suggests that humans could go in the mountain area, through valleys to stay a short time when the climate was more favourable, to hunt usual preys.
 
Keywords
Middle Palaeolithic - Romania - Carpathian Mountains - Settlement - Technological behaviours
 
Resume
La grotte Cioarei a Borosteni est un exemple de l'occupation humaine de vallées des Carpates. Les niveaux du Paléolithique moyen de ce gisement sont datés principalement entre 50 et 40 000 B.P. par 14C. Ils sont parmi les plus anciennes traces datées et en position stratigraphique de la présence humaine en Roumanie. Les autres sites ayant livré des assemblages lithiques rattachés au Paléolithique moyen sont principalement positionnés par des données paléoenvironnementales et seraient plus récents. Outre des restes osseux abondants d'ursidés, les assemblages archéologiques de cette grotte livrent, en petit nombre, essentiellement des éclats en roches locales (quartzite, roches métamorphiques, quartz). Les hommes auraient apporté avec eux tout leur équipement, sélectionné, vraisemblablement pour effectuer des activités en relation peut-etre avec le contexte de moyenne montagne dans lequel est situé le gisement. Des godets a ocre, fabriqués dans des fragments de stalagmites, sont associés aux artefacts. La comparaison de ces données avec celles des autres sites des Carpates montre de nombreux points communs, rien que par la composition des assemblages et leur caracteres techniques. Des fréquentations épisodiques de vallées dans la moyenne montagne sont a envisager, haltes de courte durée, préférentiellement a la faveur d'améliorations climatiques. Ces fréquentations peuvent avoir eu lieu dans le cadre d'un peuplement permanent des Carpates lorsque le climat s'y prêtait.
 
Motscles
Paléolithiqie moyen - Roumanie - Carpates - peuplement - comportements techniques
 
 
 
 

 Full text (PDF)

 Export citation

 Related articles