ANTHROPOLOGIE
International Journal of Human Diversity and Evolution
 
Coverage: 1923-1941 (Vols. I-XIX) & 1962-2019 (Vols. 1-57)
ISSN 0323-1119 (Print)
ISSN 2570-9127 (Online)
News:
Vol. 57, issue 3/2019 is in press.

World Archaeological Congres 9
 

 
 
 
 
 
 
 
SCImago Journal & Country Rank
 
 
Full text of article
'Condemi S, 1996: Does the Human Fossil Specimen from Reilingen (Germany) Belong to the Homo erectus or to the Neanderthal Lineage. Anthropologie (Brno) 34, 1-2: 69-77'.
 
Keywords
Reilingen - German fossils - Human evolution in Europe - Homo erectus - Pre-Neanderthal - Neanderthal - Archaic Homo sapiens
 
Resume
Le fossile humain provenant de Reilingen (Baden-Württemberg, Allemagne) est-il à rattacher à Homo erectus ou à la lignée néanderthalienne? Le but de cet article est de montrer que tous les fossiles anciens mis au jour en Europe, lorsqu'ils sont suffisamment complets pour permettre une analyse, présentent des caractères néanderthaliens à côté de caractères archaïques présumés être propres uniquement à Homo erectus. En Europe occidentale, la différenciation de la lignée néanderthalienne est bien documentée dès le Riss. En revanche, en Europe centrale l'on considère les fossiles provenant de l'holsteinien et du complexe saalien soit comme présapiens (c'est notamment le cas pour Steinheim), soit comme Homo erectus. Au cours de ces dernières années, l'hypothèse d'une présence d'Homo erectus en Europe centrale s'est trouvée encore renforcée par l'interprétation de restes fossiles provenant de Reilingen. Notre étude du fossile de Reilingen ne nous a pas permis de confirmer le statut Homo erectus pour ce spécimen. Nous le plaçons plutôt dans la lignée néanderthalienne. Dans cet article nous présentons une succincte analyse de ce fossile afin de préciser quels sont les caractères qui nous permettent de l'inclure parmi les représentants de la lignée néanderthalienne. Le fossile de Reilingen montre donc en Europe centrale, comme en Europe occidentale, l'enracinement très ancien de la lignée néanderthalienne.
 
 
 
 

 Full text (PDF)

 Export citation

 Related articles